A la découverte de LIP

     
 
  • Lip et Dauphine Technic

    8 photos

    La Dauphine Technic est apparue vers 1963. C’est une montre en acier, étanche et antimagnétique. Pourquoi Technic ? L’explication, qui n’est que la mienne, c'est qu’à la fin des années 50, il était indispensable de crée des montres pour les scientifiques qui étaient exposés à de fort champ magnétique. C’est la naissance de la IWC « Ingénieur » (1955)et de la Rolex Milgauss (1956). Lip se devait desuivre le mouvement avec la Dauphine Technic et la LIp Technic!

  • Lip Dato/calendrier

    10 photos

    En 1955, LIP commercialise des montres équipées d’un nouveau calibre, le R23. Ce mouvement de 23 millimètre de diamètre et doté d’une seconde centrale. Il existe une version « dato ». Pendant une dizaine d’années Lip va mettre sur le marché des montres comportant la mention « Dato » ou « Calendrier » 

  • Lip d'aujourd'hui

    1 photo

    Avec le retour de LIP dans la cité bisontine, la SMB redonne à la marque ses titres de noblesse. Rien à voir avec la production des années « Sensemat ». Depuis 2018, la qualité de fabrication, malgré de mouvements japonais, est au rendez-vous.

  • Lip gadgets

    3 photos

    La fin des années 60 et le début des seventies sont marqués par l'apparition de montres "gadgets". Par gadget, il faut entendre des fonctionnalités qui permettent de faciliter la vie courante par leur inventivité mais aussi souvent inutiles à l'usage. Pour certaines montres, il s'agit d'une complication horlogère, je pense ici aux montres dites "parking". Mais ce peut être une fonctionnalité qui n'a rien à voir avec l'horlogerie, telle que les montres thermomètre par exemple.

  • Lip R25

    30 photos dans 2 sous-albums

    Créé par Jean-Georges Laviolette, le mouvement R25 caractérise le dynamisme de LIP d’après-guerre. Ce mouvement sera le premier a être entièrement assemblé sur une chaine de montage automatisé. Ce calibre de 25 millimètres de diamètre se caractérise par sa précision, sa fiabilité et sa robustesse. Il va marquer la renouveau horloger d’après-guerre et atteindra même les sommets au poignet de Maurice Herzog en 1951. Ce mouvement a été commercialisé de 1948 à 1963.

  • Lip T18

    15 photos

    Probablement la plus connue des montres Lip, la T18 porte le nom de son mouvement créé dans les années 30. De forme généralement rectangulaire, la T18 se caractèrise par la petite seconde à 6h placé à ,proximité des aiguilles. On touves également des T18 rondes ou carrés

  • Lip electronic

    14 photos dans 2 sous-albums

    etetethdjfkdhjnfkhkncshnjebcn

    iofnchcnchiuhcicihiuhcscihcihihcscihcc, dkclkn nc na nfccizhf ; zhnhd zjpojd dnv ekkefknekefv hefkkhne ekjbfaz, askllklnfs ejkzjkbzkjkbkjzbz djzfbfdkjz zjbjzbkjbbjizjzjhjkdhnz zn  ee f  eiojfoflkzllzlk,nfz,kjf,lkaezfnh znkjf "zj,z  eslslbkf gjd xkz, sfjgj,fjksin riejfoijozfnsjhef effgiufuhv.

    lcjk cdkjcf sfekjbseckl f  fjnng  ekj  g

  • Lip de designers

    14 photos dans 4 sous-albums

    En 1974, Claude Neuschwander et Marie Laure Jousset (directrice de collection) font appel à 4 designers pour relancer les ventes de la marque Lip. On retouve ici les créations de Roger Tallon, Rudolf Meyer, Marc Held et Michel Boyer.

     

     

  • LIP chonographe

    14 photos

    Lip n’a jamais fabriqué de calibre chronographe. Cependant, elle a commercialisé de nombreux chronographes équipés des meilleurs mouvements de l’époque tel que VENUS et VALJOUX. La production des chronographes Lip va du plus classique au plus coloré et avant-gardiste avec entre autres, le chronographe Lip Mach 2000 imaginé par Roger Tallon.

  • Lip Souveraine

    6 photos

    La marque Souveraine est commercialisée en 1958, après le succès des "Dauphine" . La "Souveraine " se veut plus haut de gamme que la Dauphine. Elle embarque généralement un mouvement LIP R25 ou R 136. L'appelation Souveraine disparaît en 1968.

     

     

  • Lip Himalaya

    17 photos